La réplique Airsoft – PPSh-41

le PPSh-41 (Pistolet-Pulemet Shpagina) est une arme russe conçu par Gueorgui Chpaguine. Ce fut l’une des armes les plus produites pendant la seconde guerre mondiale. Le but été de concevoir une arme moins coûteuse que le PPD-40. L’originalité de cette arme et le secret de son faible coût, réside dans l’absence de de vis et de boulons. Toutes les pièces la composant étant usinées.

A l’origine, le PPSh-41 fut équipé du chargeur a camenbert de 71 cartouche provenant du PPD-40 (lui-même provenant du Suomi KP31).
Cependant, ce chargeur de revela peu fiable, enconbrant et compliqué a recharger. Il fut donc rapidement (dès 1942) remplacé par un chargeur courbes de 35 coups.Malgrès cela, le chargeur a camenbert ne fut pas totalement abandonné, il fut souvent utilisé lors des assaut en premier chargeur (plus de cartouches).

Le canon du PPSh-41 possède un carénage en métal, ce qui protège la gueule du canon et fait office de cache flamme.

Les fusils mitrailleurs furent plus efficace dans les combats rapprochés, que ce soit en foret ou en zones urbaine, ce qui inicia la fabrication, dès le milieu de l’année 1941,du PPSh-41. Ils fut produits par de nombreuses usine Russe dans lesquels la cadences de travail fut très surveillées afin d’atteindre les objectifs de production.

En 1941, environ un milliers d’exemplaires furent produits. Dans les 5 premiers mois de l’année 1942, plus de 150 000 armes furent produites ! A partir de ce moment là, les usines produisaient environ 3 000 fusil PPSh-41 par jour.

La réplique airsoft développe une puissance de 1.2j / 360 fps. Il est en full métal et la crosse est en bois. Le chargeur camenbert de 2000 billes est lui aussi en métal.

Son levier d’armement mobile peut se verrouiller en position “culasse ouverte”.

Avec le système “Easy upgrade” il est possible de changer le ressort de compression très rapidement ! Moins d’une minutes !

La cadence de tir est de 1000 billes par minutes et l’effet blawback laisse une très bonne sensation de recul lors du tir en rafale.

 

Plus d’infos sur wikipedia